Ven. 26 Juillet à 20h30

Parc de l’abbaye de Leffe

Line Up

Monty Alexander (p), Hassan JJ Shakur (b), Russell Malone (g) & special guest Philip Catherine (g)

Monty Alexander Triple Treat

Dans une carrière couvrant cinq décennies, le pianiste Monty Alexander a exploré les mondes du jazz américain et la musique de son pays natal, la Jamaïque, puisant là une “signature” singulière. Il a joué et enregistré avec des artistes venus de tous les horizons du spectre musical : Frank Sinatra, Tony Bennett, Ray Brown, Dizzy Gillespie, Sonny Rollins, Clark Terry, Quincy Jones, Ernest Ranglin, Barbara Hendricks, Bobby McFerrin, Sly Dunbar, Robbie Shakespeare… Tous ont fait appel à son sens de l’improvisation exceptionnel. Au total, il a enregistré plus de 70 disques en 50 ans de carrière.

Depuis ses débuts, il a développé un style qui lui est propre où l’on retrouve tous les parfums et les couleurs du jazz : du swing au bebop en passant par le latin jazz, le mainstream et les musiques colorées aux accents des Caraïbes. Monty peut tout jouer et il le fait à chaque fois avec émotion, intelligence, humour et sensibilité.

En 1987, il participe à la bande son du film « Bird » de Clint Eastwood consacré à la vie du saxophoniste Charlie Parker. En 1991, il épaulera Natalie Cole, la fille d’une de ses idoles, Nat King  Cole, pour l’enregistrement d’un album-hommage à son père «  Unforgettable » qui raflera sept Grammy Awards. Il reçoit en 2000, le titre de Commandeur de l’Ordre du Mérite par le gouvernement pour service exceptionnel à la Jamaïque en sa qualité « d’ambassadeur de la musique » dans le monde entier.

Le groupe qu’il nous présente à Dinant est en référence à ses albums Triple Treat (Vol I, II, II) qu’il a enregistrés avec le bassiste Ray Brown et le guitariste Herb Ellis de 1982 à 1989. A Dinant, il jouera avec un des meilleurs guitaristes américains Russell Malone (connu pour avoir joué aux côtés de Diana Krall pendant des années). Influencé par les plus grands guitaristes comme Wes Montgomery, George Benson ou Charlie Christian, il a accompagné Harry Connick Jr, Dianne Reeves, Ron Carter, Mulgrew Miller, Jimmy Smith, Christian McBride, Benny Green…

A l’invitation de Monty Alexander, le guitariste Philip Catherine rejoindra le groupe. « C’est un des derniers “romantiques” du jazz. Philip Catherine ne joue pas de la musique : il est la musique. Un lyrisme à fendre l’inconscient. Musique, musique, parfois avec ces airs de simplicité qui vous font croire que rien n’est plus facile que d’observer un photon dans sa course. Le grand art. » Francis Marmande – Le Monde. Philip Catherine a célébré son 75ème anniversaire avec un concert mémorable à Flagey à Bruxelles en 2017. Un concert qui s’est ponctué à plusieurs reprises par une ovation debout pour une salle comble. Depuis les années soixante Philip Catherine est devenu une figure importante de la scène du jazz européen. Sa collaboration avec des grands artistes comme Charles Mingus, Chet Baker, Stéphane Grappelli, Dexter Gordon, Larry Coryell, John McLaughlin, Tom Harrell… son style et sa sonorité unique, son engagement musical, ont eu une influence incontestable sur le jazz contemporain européen.

TOUS LES ARTISTES