Dinant
Jazz

PHILIPPE CATHERINE QUARTET 75th birthday feat. Special Guest JOSHUA REDMAN

« Philip Catherine est un des derniers “romantiques” du jazz. Philip Catherine ne joue pas de la musique : il est la musique. Un lyrisme à fendre l’inconscient. Musique, musique, parfois avec ces airs de simplicité qui vous font croire que rien n’est plus facile que d’observer un photon dans sa course. Le grand art. » Francis Marmande – Le Monde

Philip Catherine a célébré son 75ème anniversaire avec un concert mémorable à Flagey à Bruxelles en octobre 2017. Un concert qui s’est ponctué à plusieurs reprises par une ovation debout pour une salle comble.

Philip Catherine a l’art de découvrir des jeunes talents: en quartet avec des jeunes musiciens exceptionnels - le pianiste italien Nicola Andrioli, le jeune batteur prodige Antoine Pierre (découvert lors d’une jam à Dinant), et son fidèle compagnon de route depuis des années, Philippe Aerts à la contrebasse. Un quartet qu'il apprécie particulièrement et qui lui donne la possibilité et le support rythmique de déployer toutes les facettes de sa musique, allant d'un groove irrésistible à une sonorité parfois rock en passant par ces envolées lyriques et intenses dont il est passé maître.

Né à Londres en 1942 d'une mère anglaise et d’un père belge, dans une famille de musiciens (son grand-père était premier violon du London Symphony Orchestra), Philip Catherine a développé très tôt son oreille musicale. A quatorze ans, il entend la guitare de Georges Brassens et découvre aussi Django Reinhardt : c'est le coup de foudre. Il se met à écouter tous les grands musiciens de jazz de l'époque, les rencontre et puis très vite accompagne ceux qui passent par Bruxelles, où sa famille s’est installée. A 18 ans, il tourne déjà en Europe avec le trio de Lou Bennett. En même temps, il entreprend des études de Sciences Economiques à l'Université de Louvain. Après son service militaire en 1971, Jean-Luc Ponty l'engage dans son quintet. Il enregistre la même année un premier album sous son propre nom : "Streams", suivi en 1974-75 par "September Man" et "Guitars". Les amateurs de jazz à travers le monde découvrent non seulement un guitariste virtuose mais aussi un compositeur talentueux. Citons par exemple des thèmes devenus célèbres comme "Homecomings" ou "Nairam".

Depuis les années soixante Philip Catherine est devenu une figure importante de la scène du jazz européen. Sa collaboration avec des grands artistes comme Charles Mingus, Chet Baker, Stéphane Grappelli, Dexter Gordon, Larry Coryell, John McLaughlin, Tom Harrell… son style et sa sonorité unique, son engagement musical, ont eu une influence incontestable sur le jazz contemporain européen.

Au cours de sa carrière, le parrain du festival, Joshua Redman, a exploré différentes pistes musicales. Mais depuis toujours, comme Philip Catherine, il admire les belles mélodies. Nul doute qu’ils trouveront ensemble les plus belles notes pour clôturer en beauté le festival 2018.